Les photos de mariage d’Henriette GARNIER et de Pierre HIVERT

1926 Ce 22 août, c’est l’heure de la photo à la Haute-Maillardière au Loroux-Bottereau à l’occasion du mariage d’Henriette GARNIER et de Pierre HIVERT. Les parents des mariés ont tenu à immortaliser cette journée et ont fait ici appel à un photographe professionnel, Gustave PÉTARD de Saint-Julien-de-Concelles. Gustave a transporté son estrade la veille sur… Lire la suite Les photos de mariage d’Henriette GARNIER et de Pierre HIVERT

La guerre a éparpillé la famille HIVERT du Château

1925. Cela fait plus de cinq ans que Pierre Hivert, le patriarche du « Château » est décédé, à l’âge de 65 ans, d’une embolie au cœur. Durant la guerre, la fromagerie a fonctionné grâce aux femmes et en particulier aux deux filles Hivert, Marie et Louise. En 1919, à la fin de la guerre Eugène et Pierre… Lire la suite La guerre a éparpillé la famille HIVERT du Château

Les cousins HIVERT-BIRY et la guerre 14-18

1919. J'ai appris que ton oncle du « château » était mort d'une embolie au cœur. Déjà pendant ma permission, il a eu une forte crise et cette fois il a été emporté pour de bon » écrit de Sarrebourg le samedi 19 avril 1919 Jean Marie PÉTARD dans la lettre à son ami Clément HIVERT  L’oncle du… Lire la suite Les cousins HIVERT-BIRY et la guerre 14-18

Pierre HIVERT et Raoul VAN DER KEMP, capitaine au long cours

1909. Le 17 mai 1909, en début d’après midi Marie Hivert voit arriver à l’épicerie du " Château" Raoul VAN DER KEMP tout enjoué : « Ma femme Sophie vient d’accoucher d’un garçon que je veux appeler Raoul Jacob en hommage à son grand-père et je souhaite que Pierre, qui l’a bien connu, soit le  témoin de sa… Lire la suite Pierre HIVERT et Raoul VAN DER KEMP, capitaine au long cours

Pierre HIVERT et Raoul Émile VAN DER KEMP, jeune cap-hornier

1907. Vendredi 26 avril 1907, sortant des caves du château où mûrissent les fromages, Pierre HIVERT, en compagnie de sa fille Louise, voit arriver un jeune homme blond qui avance vers eux d’un pas décidé. Il reconnaît Raoul, le fils de Jacob et de Jeanne VAN DER KEMP de la Meslerie, le jeune homme aperçu… Lire la suite Pierre HIVERT et Raoul Émile VAN DER KEMP, jeune cap-hornier

Pierre HIVERT et Jacob VAN DER KEMP, « l’Américain » de la Meslerie

1906. Chaque semaine Jacob VAN DER KEMP ou sa femme Jeanne, leurs voisins de la gentilhommière de la Meslerie viennent,  comme à leur habitude, acheter « le fromage du curé » à l’épicerie-crémerie du Gué au Voyer. Pierre HIVERT se souvient de l’arrivée de cette famille dans les premiers jours du mois de janvier 1901, de celui… Lire la suite Pierre HIVERT et Jacob VAN DER KEMP, « l’Américain » de la Meslerie

Pierre et Marie HIVERT avec leurs enfants développent la fromagerie du Château

1906. Le fromage du curé Fort du succès de l’exposition nantaise de 1904, Pierre HIVERT crée ensuite le « fromage du curé ». Contrairement  à la tomme fromagère appelée « Régal des gourmets », ce nouveau fromage se présente en forme de petits pains ce qui  facilite la vente au détail. Pierre signe alors des accords de vente avec… Lire la suite Pierre et Marie HIVERT avec leurs enfants développent la fromagerie du Château

Pierre HIVERT présente ses fromages à l’exposition internationale de Nantes

1904. Le phare de la Loire du 25 mai 1904 En mai 1904, à juste 49 ans, Pierre HIVERT se dit fier de sa réussite. Depuis plusieurs années avec un sens aigu du contact et du commerce il cherche sans cesse de nouveaux clients pour écouler beurres et fromages confectionnés « au Château » à Saint-Julien. C’est… Lire la suite Pierre HIVERT présente ses fromages à l’exposition internationale de Nantes

Pierre HIVERT et Marie BIRY s’installent au «Château»

1894. Ce 4 mars 1894, Pierre HIVERT participe à l’exposition culinaire à l’hôtel de Bretagne, rue de Strasbourg à Nantes. Fabriquant de beurre et de fromage, il s’est fait petit à petit il s’est fait un nom dans le milieu de la gastronomie nantaise en participant à plusieurs salons. Le phare de la Loire du… Lire la suite Pierre HIVERT et Marie BIRY s’installent au «Château»

Pierre Hivert et le Port-Egaud

1882. L’hiver n’en finit pas en ce mois de mars 1882 et le stock de bois commence à s’épuiser car il faut sans arrêt alimenter la cheminée de la ferme du Port-Egaud. Pierre est venu s’installer ici il y a désormais neuf ans, dans cette propriété isolée mais plus cossue et avec un logement moins… Lire la suite Pierre Hivert et le Port-Egaud