Jean-Marie PÉTARD et Clément HIVERT jouent dans la pièce « Michel Strogoff »

1923. Dans les premiers jours de janvier 1923, tous les acteurs de la pièce jouée un mois plus tôt à Saint-Julien se retrouvent à la salle du patronage autour de l’abbé Auguste Saunier pour faire le bilan de l’année écoulée. Avec Félix PRAUD le metteur en scène, l’abbé est l’artisan principal  de la réussite des… Lire la suite Jean-Marie PÉTARD et Clément HIVERT jouent dans la pièce « Michel Strogoff »

La famille DOUBLET, réfugiée à Saint-Julien-de-Concelles pendant la guerre 14-18

La famille Doublet, originaire du département des Ardennes, s'est réfugiée à Saint Julien de Concelles durant les deux guerres, de 1914 à 1919 puis en 1940-1941.  En 1914, Aimé DOUBLET, traverse la France avec ses deux enfants Blanche et Lucien. Ils seront accueillis dans la commune de Saint-Julien et se lieront d’amitié avec la famille… Lire la suite La famille DOUBLET, réfugiée à Saint-Julien-de-Concelles pendant la guerre 14-18

Gabrielle PÉTARD et Marie ALLEAU, son amie du bourg, la fille du facteur

1913. Tôt le matin, le dimanche 9 mars 1913, Gabrielle se rend chez son amie Marie ALLEAU pour lui souhaiter son anniversaire avant d’aller à la grand messe de onze  heures. Marie vient d’avoir 18 ans, 6 mois après Gabrielle, née l’année précédente en septembre 1894. Gabrielle Marie COURGEAU, la voisine les rejoint dans une… Lire la suite Gabrielle PÉTARD et Marie ALLEAU, son amie du bourg, la fille du facteur

Jean Marie PÉTARD et les sabotiers du bourg

En octobre 1911, Jean-Marie Pétard a désormais 14 ans. Le certificat d’étude en poche l’année précédente, il ne retourne désormais à l’école communale qu’épisodiquement pour quelques cours agricoles du soir avec Théophile BRETONNIERE. Avec sa mère et Gabrielle, il faut bien désormais gérer les travaux des champs et de la vigne,  s’occuper des bêtes, cultiver… Lire la suite Jean Marie PÉTARD et les sabotiers du bourg

Les inondations de 1910 au Port-Égaud et à la Guilbaudière

Comme à son habitude chaque dimanche Auguste HIVERT (père) passe, à la Guilbaudière ce dimanche 27 novembre 1910, chercher son jeune beau-frère Alexandre, de 13 ans son cadet, pour se rendre à la « grand-messe ». Il embrasse Marie Célestine et ses deux petites nièces Marie Julia et Léontine dite « Titine » âgées respectivement de 5 et 1… Lire la suite Les inondations de 1910 au Port-Égaud et à la Guilbaudière

Pierre HIVERT et Raoul VAN DER KEMP, capitaine au long cours

1909. Le 17 mai 1909, en début d’après midi Marie Hivert voit arriver à l’épicerie du " Château" Raoul VAN DER KEMP tout enjoué : « Ma femme Sophie vient d’accoucher d’un garçon que je veux appeler Raoul Jacob en hommage à son grand-père et je souhaite que Pierre, qui l’a bien connu, soit le  témoin de sa… Lire la suite Pierre HIVERT et Raoul VAN DER KEMP, capitaine au long cours

Pierre HIVERT et Raoul Émile VAN DER KEMP, jeune cap-hornier

1907. Vendredi 26 avril 1907, sortant des caves du château où mûrissent les fromages, Pierre HIVERT, en compagnie de sa fille Louise, voit arriver un jeune homme blond qui avance vers eux d’un pas décidé. Il reconnaît Raoul, le fils de Jacob et de Jeanne VAN DER KEMP de la Meslerie, le jeune homme aperçu… Lire la suite Pierre HIVERT et Raoul Émile VAN DER KEMP, jeune cap-hornier

Les HIVERT-PETARD participent à l’effort de replantation du vignoble

1898. Début 1898, Auguste HIVERT est découragé. Le phylloxera s’est développé rapidement cette année dans l’ensemble de ses parcelles de vigne. Sur les 40 ares qu’il exploite, les ¾ sont atteints par la maladie dont 25 ares en tant que « colon ». Mais surtout, sa crainte comme certains de ses voisins, c’est que le propriétaire de… Lire la suite Les HIVERT-PETARD participent à l’effort de replantation du vignoble